«Ce qui est long et difficile, c’est de se mettre en état d’esprit
de créer l’atmosphère de ce qu’on va écrire. »  J. Renard
L'Orval Noir
Extrait de l'Orval Noir
Kérane : Les veilleurs de l'aube 1
Extrait de Kérane : Les veilleurs de l'aube 1

ROMANS

La Divine Tragédie

L’humanité disparaîtra, bon débarras ! maugréait, il y a peu, un écolo-philosophe
au nom de la Planète-Mère, déesse aigrie par le comportement des hommes avec
la Création. Si pour Dante la Comédie n’était que Divine et donc rejetable, pour Balzac
elle devenait Humaine, plus sérieuse, mais débusquable par l’ironie socratique.
Du point de vue olympien c’est désormais une réelle tragédie que la bêtise d’homo
aussi peu Sapiens. Pendant dix millénaires, ça s’était pas trop mal passé.
Il y avait bien des petits meurtres entre soi, fondateurs, rituels, tribaux ou claniques,
mais ils ne mangeaient pas le pain d’à-côté. Mettons aussi sur le dos des querelles
de voisins les quatre millénaires de guerres territoriales, au passage on embarquait
les Sabines ou la belle Hélène, mais ça renouvelait les gènes. On s’en tenait encore aux
atrocités sans véritable ampleur ; les Thermopyles c’est quoi ? Mille morts chez les
Grecs, se lamente Hérodote. Lépante, une petite dizaine de mille. Marignan moins
de vingt mille. Une misère à côté des prouesses modernes. Avec nos justes révolutions
on change enfin d’échelle, trois cent mille sous la Terreur française et, on franchit
allègrement le million de victimes en bolchevie, l’an1917. Mais chacun sait que les
records sont faits pour être battus, ils le seront. Le vingtième siècle qui restera
dans nos exo-mémoires le siècle des explosions, se montrera à la hauteur du
désespoir. La Bombe, la démographie, la consommation, la pollution, les massacres
explosent dans la même harmonique. Il paraît que le plus dur est passé, qu’on ne
franchira pas les dix milliards de prédateurs et que finalement la fonte de la calotte
arctique va faciliter le commerce, entre la Chine et le reste du monde, ses clients.
Les romanciers occidentaux, surtout hexagonaux, se sont contentés pour la plupart,
depuis la dernière guerre de se recentrer sur leur égo et l’identité de leurs sentiments.
Les Veilleurs mis en scène dans cette série qui ne sera jamais télévisée, se lèvent tôt,
pratiquent la procréation naturelle, préservent la couche d’humus, lisent de vrais livres,
ne font pas le buzz ; ils savent l’inutilité de toute violence, disent que la mort et
l’humiliation ne doivent jamais être un spectacle. Bref ils sont nases, c’est peut-être
pour ça qu’ils m’intéressent tant, parce qu’ils vivent et savourent la beauté davantage
que le trash. Leur ardeur, en réserve pour marcher, construire, donner, ils s’efforcent
d’être loyaux, fidèles et solidaires ; pas très moderne tout ça.
Stan: Les veilleurs de l'aube 2
Extrait de Stan: Les veilleurs de l'aube 2

L’Orval Noir :

Pierre, quinqua au passé mystérieux et identité multiple, Blanche, quadra en plein
déchirement à la croisée des routes. Lui, déroutant franc-maçon engagé pour la guerre de
l’eau, elle qui s’épuise à s’oublier dans des aventures aussi multiples que superficielles. La
rencontre avec Pierre d’abord anodine devient pour Blanche au fil des mois et des
intermittences, déterminante pour la reconnaissance de son passé. Dans un monde secoué

Kérane : Les Veilleurs de l’Aube 1 

Au début du XXIe, dans une Europe qui s’illusionne encore sur son avenir économique, mais
connaît déjà une profonde crise morale et spirituelle, une très ancienne et redoutable
organisation secrète, menace la stabilité des trois religions du Livre. Parmi les premiers à
l’identifier, Stanislas Borodine émigré russe de la troisième génération, jeune historien en mal
de chevalerie, spécialiste reconnu du monachisme occidental, croise incidemment au
Fati: Les veilleurs de l'aube 3
Extrait de Fati: Les veilleurs de l'aube 3

Stan : Les Veilleurs de l’Aube 2

En s’enfonçant doucement dans le fleuve l’Alchimiste, témoin du passé, autorisait la traque.
Dans cette Quête ou l’amour le dispute à l’esprit, Eros retrouve ses origines sur les pentes du
Mt Athos, mais le Mal reparaît adossé aux Highlands écossaises. Autour de Stan la
résistance s’organise : Fati la fascinante juive arabe, Jocelyn le jésuite-rugbyman, Ivan le
french doctor, Jan le baroudeur batave, sont les comparses éclairés qui relèvent le défi des
Les nouveaux Thélémites

Fati : Les Veilleurs de l’Aube 3

En quittant le Rocher face à la baie de Tanger qui rosissait au couchant peu pressé de juillet,
les huit compères s’égaillèrent en trois groupes, Marielle et Frantz dérivant à l’Est jusqu’au
Danube, Hélène flanquée de Jan remontait en Flandres et les quatre initiés déposeraient
Louise et Ivan en Béarn. Ils n’avaient pas encore tranché sur leurs itinéraires ; à qui le sable
risqué du Sahel islamique, les ferveurs catholiques des latinos andins et les fastes reconquis
En cours de réédition
En cours de réédition
Abbayes de Solesmes
Abbaye de Solesmes
Cadix, vers le Nouveau Monde
Cadix,
vers le Nouveau Monde
Semaine Sainte à Séville
Semaine Sainte à Séville
La Grande Mosquée, Cordoue
La Grande Mosquée,
Cordoue
Simonos Petra, Mt Athos
Simonos Petra, Mt Athos
Stonehenge, Angleterre
Stonehenge, Angleterre
Bibliothèque des prémontrés, Juaye Mondaye
Bibliothèque des prémontrés,
Juaye Mondaye
Gérard Albert Brision  -  La Cour de France  -  14130 Pierrefitte en Auge